Création  les 26 et 27 Mars 2015
La Centrifugeuse / Service Culturel de l’UPPA / Pau

distribution

Mise en scène, chorégraphie, scénographie et costumes : Richard Cayre / Interprètes : Clémentine Jolivet, François de Saint Georges Stéphane Léchit / Création Lumière : Guillaume Pons /  Travail sur la vie embryonnaire et les motricité foetales : Stéphane Léchit / Conception graphique : Jean Marc Saint Paul

Création en dialogue avec Stéphane Léchit et Guillaume Pons

textes :

Cavanna, Gill B.Taylor, Osho et Richard Cayre librement inspiré de Duras, Jankélévitch, Deleuze et divers témoignages.

arguments

La Foi, les croyances et les certitudes sont des espaces de questionnement qui m’accompagnent depuis toujours.

En quoi croyons-nous au juste ?

En deçà des aspects qui nous séparent, y a t’il un point commun qui serait un point de départ  ou un point final pour toute la communauté humaine ?

Pourquoi croyons nous ?

Quel rôle occupent La Foi, les croyances et les certitudes dans notre économie psychique ?

etc.

 

En ce qui concerne le travail théâtral,

j’ai voulu concevoir une fiction à partir d’éclats de pensées et de point de vue différents sur ces questions, sans intervenir sur ce que disent les témoins qui donnent simplement leur point de vue de là ou ils sont.

Ils sont chrétiens, bouddhistes, musulmans, juifs, new-agers, athées, agnostiques, scientifiques.

Certains ont vécu des expériences limites comme des accidents vasculaires cérébraux ou des expériences de mort imminente et d’autres pas.

Leurs témoignages s’étendent sur près de 3000 ans, certains sont toujours en vie.

Certains sont très célèbres et d’autres anonymes.

Certains sont très clairs et concis, d’autres très peu clairs et bavards.

C’est comme ça, il y a de tout dans l’humanité.

Tous leurs points de vue sont pris en compte avec le même respect dans l’humour.

 

Toutes ces voix et restitutions d’expériences sont portées par 3 interprètes, endossants tantôt un point de vue, tantôt un autre, en changeant sans crier gare et jouant avec la même naïveté-conviction. Ici, nul réalisme de jeu, aucune intention de faire croire en une incarnation de personnage, plutôt un jeu de pantins où de silhouettes, jeu artificiel, excessif, démonstratif et naïf, en forme de posture, bref, en adéquation avec ce qui est dit.

Et puis parfois, au détour d’un mot, un effondrement de l’ensemble des outils mis en oeuvre, un possible risque de s’engouffrer dans l’intime … et le silence.

 

En ce qui concerne le travail corporel et chorégraphique,

deux constatations paradoxales ont sous-tendu les choix chorégraphiques.

D’une part, celle d’une posturalité et tonicité très particulières chez les personnes s’appuyant sur une certitude, dont la foi mais aussi la science, comme suspendues, fixées, tendues vers … comme un fond commun, un socle, un point d’accroche permettant aux certitudes de se stabiliser, de se renforcer et de se développer. Derrière la multitude des croyances, s’élaborent des corps paradoxalement similaires.

D’autre part, le fait que durant les neuf mois de gestation, l’embryon, puis le foetus, met en place la plus grande partie du système de réflexes qui sous-tendra sa motricité future. Ce pré-langage commun à l’humanité entière, sous-tend pourtant aussi toutes les différenciations possibles et positions excluantes dont chaque extrémisme est une forme.

 

Initié par ces réflexes moteurs, briques fondamentales universelle du mouvement, peut se développer un langage chorégraphique d’une grande délicatesse se déployant à l’intérieur de corps fluides et perméables en états de pré-cognition, n’ayant point conscience de leur individualité. Eprouvant toutefois les grands flux émotionnels dans leur essence sensitive, non encore fixés sur des objets.

Ce langage porte en lui, interprété par des corps adultes, à la fois une véritable étrangeté et une troublante familiarité.

_

Richard CAYRE

partenaires

Co-production : REGARDS ET MOUVEMENTS (Hostellerie de Pontempeyrat) / OARA
Soutiens  : CCN BIARRITZ (Dispositif Accueil Studio).

Accueil en Résidence : OARA / Regards et Mouvements / La Centrifugeuse.

Prêt de studio : Cie Écrire un Mouvement.

Création soutenue par le Conseil Général des Pyrénées Atlantiques
La compagnie La Ligne De Désir est subventionnée par la Ville de Pau et le Conseil Régional Aquitaine.

Les commentaires sont fermés.